Diplômé en : Techniques des services en loisir - 1997

Mélanie Chevrier est une innovatrice communautaire, consultante, formatrice en leadership, en gouvernance et en gestion. Depuis 20 ans, elle œuvre auprès de plus de 50 entreprises en Ontario, dans la francophonie canadienne et acadienne. Originaire du nord de l’Ontario, Mélanie appuie le développement des services offerts en français à la population. C’est une passionnée ! Elle a, entre autres, travaillé auprès de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), l’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques (AFOCSC), et le Mouvement ontarien des femmes immigrantes francophones (MOFIF). Ces mandats sont très variés et touchent la planification stratégique et opérationnelle, la création de plans de développement global, la formation en leadership et la gestion d’événements spéciaux.

Depuis l’âge de 13 ans, elle s’implique auprès de divers organismes et elle a fait partie de divers conseils d’administration au sein de sa municipalité. Mélanie a aussi fait partie du comité organisateur du plus gros festival de la St-Jean en Ontario et du conseil d’administration de la radio CKGN. Elle a également œuvré pour le Centre communautaire de Kapuskasing de la municipalité de Opasatika, où elle a organisé le 75e anniversaire du village, attirant près de 1 200 personnes dans ce patelin de 300 habitants.

Lors de son parcours à La Cité, Mélanie fut inspirée par deux de ses professeurs : John Zauhar et André Giroux. Ces derniers l’encourageaient à donner le meilleur d’elle-même et c’est d’ailleurs grâce à eux qu’elle a décidé d’entreprendre une carrière dans le développement communautaire. À ses yeux, la qualité du personnel enseignant et la passion pour leurs matières incitent les étudiants à se surpasser et à être fins prêts pour le marché du travail. Lors de ses études à La Cité, Mélanie est tombée enceinte et c’est ainsi qu’elle a terminé son programme d’études en 3 ans seulement grâce à l’encouragement de ses professeurs.

En collaboration avec quatre collèges, elle développe présentement un curriculum de formation en leadership et en développement communautaire pour les jeunes en Afrique. À ses yeux, le leadership est un outil de base tant sur un plan professionnel que personnel. De ce fait, Mélanie souhaite un jour pouvoir enseigner à la relève afin de lui transmettre sa passion pour le développement communautaire. Elle aimerait peut-être revenir à ses sources : La Cité, afin de redonner tout le bagage qu’elle a reçu et être à son tour une professeure inspirante et accomplie.