Diplômé en : Conception graphique 1992

« Je n’aurais jamais pensé avoir la carrière que j’ai aujourd’hui. Quand j’étais plus jeune, je voulais être avocat. La passion pour les arts et le dessin a été plus forte que tout », souligne Christian Quesnel, diplômé du programme de Conception graphique de La Cité. Déjà en maternelle, ses professeurs avaient remarqué que les dessins de Christian étaient très détaillés pour un enfant de 5 ans. Dès lors, sa passion pour le dessin n’a fait que s’épanouir. Même lors de son adolescence, Christian publiait déjà dans divers magazines de l’Outaouais. Aujourd’hui, avec une très belle réputation dans le domaine artistique, Christian est un auteur et illustrateur de bandes dessinées, livres jeunesse et récits graphiques. Il est aussi propriétaire de Mödzi, une entreprise de graphisme et d’illustration.

Lors de ses études à La Cité, les étudiants du programme de Conception graphique ont dû illustrer un conte pour enfants d’un auteur jeunesse. Christian a été le gagnant de ce concours et c’est ce qui l’a poussé dans le monde de l’édition. Depuis, nombre de ses œuvres ont remporté des prix. À cet effet, Christian est le premier artiste en bande dessinée à avoir remporté le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour l’ensemble de son œuvre. Son récit Cœurs d’Argile a remporté le Flamand littéraire dans la catégorie bande dessinée et récit graphique au Gala de reconnaissance des auteurs de l’Outaouais. Pour lui, ce récit a été l’une des œuvres les plus importantes de sa carrière.

Christian ne se considère pas comme un bédéiste traditionnel. Pour lui, un livre est comme une exposition, mais avec 150 tableaux. De ce fait, une autre œuvre qui a marqué à jamais sa carrière est Ludwig, une bande dessinée symphonique inspirée de la vie de Beethoven. L’Orchestre symphonique de Gatineau a interprété Concerto pour piano no 5 alors que l’œuvre Ludwig était présentée sur un écran géant. En plus d’innover en faisant dérouler la bande dessinée au rythme de la musique, Christian a situé Beethoven dans un univers plutôt futuriste afin de créer un univers plus actuel. Cette œuvre a eu plusieurs retombées ; en autre le CHUM (Centre hospitalier de l’Université de Montréal) qui a fait jouer le livre lors d’un souper gastronomique et des orchestres symphoniques de Montréal et Paris en France qui ont interprété cette bande dessinée symphonique.

Avec sa passion pour les arts, ce diplômé s’implique beaucoup dans le domaine. En 1998, il a été l’un des consultants pour la mise sur pied d’un programme de baccalauréat en bande dessinée à l’Université du Québec en Outaouais. Il est présentement le président du conseil d’administration de Neige-Galerie, une maison d’édition multidisciplinaire. Par le passé, il a également été président du conseil d’administration du Centre d’action culturelle de la MRC Papineau et pour du Studio coopératif Premières Lignes.