Programme d’études : Technologie du génie électronique

Année de diplomation : 2006

 

Guillaume Fairfield est le fier fondateur d’une jeune entreprise en plein essor : Fairfield Circuitry. Créée en 2008, Fairfield Circuitry se spécialise dans la conception et la fabrication d’effets sonores électroniques pour instruments de musique. En un peu plus de 6 ans, la compagnie a su trouver sa niche et répondre aux besoins d’artistes professionnels et amateurs en Amérique du Nord et à travers le monde.  Artiste dans l’âme, Guillaume Fairfield est fier de voir ses produits conçus à la main dans celles de musiciens de groupes et chanteurs hautement reconnus dont : Prince, Nine Inch Nails, Fred Fortin, Michel Rivard, Timber Timbre, Steely Dan, The twilight sad, Mars Volta et plusieurs autres. Ces artistes font non seulement l’utilisation des produits, ils en bonifient la crédibilité par la promotion qu’ils en font.

 

Distribuées au Japon, en Australie, en Europe, aux États-Unis et au Canada, les pédales signées Fairfield Circuitry sont fabriquées, testées et emballées entièrement dans le petit atelier de Guillaume, où il y met toute sa créativité, sa minutie et son soucie de la qualité à profit. Bien que son entreprise soit poussée par elle-même vers l’expansion, Fairfield préfère prendre les bouchées une à la fois afin de garder la nature artisanale de ses pédales de sons. Il souhaite évidemment voir son entreprise grandir et développer d’autres produits, mais il met en avant-plan la qualité des produits qu’il distribue sur le marché et regarde l’avenir avec beaucoup d’ambitions. C’est grâce à sa fibre entrepreneuriale naturelle, son désir de vivre de sa passion pour le son et la musique ainsi que ses compétences aiguisées en électronique que Guillaume a pu s’investir corps et âme dans la création de son entreprise.

 

Grâce à sa formation en Technologie du génie électronique du collège La Cité, Guillaume a pu acquérir les compétences nécessaires afin de faire la conception et la création de pédales à effets sonores comme celles créées par Fairfield Circuitry. Selon lui, il lui aurait été impossible de développer son produit sans sa formation collégiale. Cette dernière lui a permis non seulement de devenir un technologue en électronique de métier, mais également de suivre un cours de base en entrepreneuriat. La formation collégiale de Guillaume Fairfield reçue à La Cité est l’une des essences principales à sa réussite professionnelle. D’ailleurs toujours en contact avec certains professeurs de son programme, Guillaume Fairfield croit en la relève provenant du collège La Cité et s’y réfère pour ses besoins en main-d’œuvre.

Félicitations pour ton parcours Guillaume!